Au Québec, elle organise un réveillon de Noël pour ses 27 enfants handicapés

Aleteia,

Au cours de sa vie, Louise Brissette, habitante de Saint-Anselme (Québec), aura adopté 37 enfants handicapés. Pour Noël, elle a décidé d’organiser un réveillon pour les 27 enfants qu’elle a encore à sa charge. Un moment d’amour où la notion de cadeau reprend tout son sens.

Elle est surnommée la « mère Teresa » de Saint-Anselme. Louise Brissette habite un magnifique domaine situé entre Bellechasse et Saint-Anselme (Québec) qu’elle n’a cessé d’agrandir depuis son arrivée en 1989. La raison ? Sa volonté d’accueillir chez elle des enfants handicapés.« Louise Brissette a bâti une oasis de quiétude et d’entraide pour sa famille élargie. Pour cette femme de 68 ans, animée d’une foi et d’un don de soi à toute épreuve, rien ne saurait remplacer le bonheur de voir tous ses enfants adoptifs s’épanouir dans ce petit paradis », rapporte le quotidien québécois Le Soleil.

Vivant uniquement de dons – son association se nomme Les enfants d’amour – cette femme au service de son prochain aura adopté au total 37 enfants handicapés au cours de sa vie. Onze d’entre eux sont malheureusement aujourd’hui décédés. Elle peut également compter sur l’aide de bénévoles, quatre ou cinq selon les besoins.

Cette année, elle a décidé d’organiser un réveillon de Noël où l’amour et l’entraide seront au cœur des préoccupations. Les enfants participeront ainsi à un échange de cadeaux avec les cinq dollars qu’ils gagnent chaque semaine en échange de travaux ménagers qui leur sont attribués. « C’est vraiment selon ce qu’ils ont besoin, ce n’est pas une orgie de cadeaux. Ça peut être une tasse si, par exemple, il y en a un qui a cassé la sienne, a précisé Louise Brissette au Journal du Québec. Noël, ici, c’est davantage une question de valeur d’amour et de partage. Ce sont les enfants qui peuvent vraiment donner le sens de l’amour ».  Elle accueillera également cette année le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, qui viendra célébrer la messe.

Fermer le menu